Le Premier ministre algérien, Noureddine Bedoui, devrait démissionner sous peu afin de faciliter l'organisation d'élections dès cette année et sortir le pays de l'impasse politique.