La promesse de Benjamin Netanyahu d'annexer un pan stratégique de la Cisjordanie occupée s'il remportait les élections législatives a fait réagir la communauté internationale. Elle craint une nouvelle escalade de violences.