En visite à Jeddah auprès du prince héritier saoudien Mohammed ben Salmane en Arabie saoudite, le secrétaire d'État américain Mike Pompeo a qualifié l'attaque contre des sites pétroliers saoudiens d'"acte de guerre" de l'Iran.