Le parquet a requis trois mois de prison avec sursis contre Jean-Luc Mélenchon pour les incidents durant la perquisition d'octobre 2018 au siège de La France insoumise. Plusieurs amendes ont aussi été demandées contre des membres du mouvement

3 mois de prison avec sursis, "une peine bien en deçà de ce que risquait Jean-Luc Mélenchon"

Le parquet a requis trois mois de prison avec sursis contre Jean-Luc Mélenchon pour les incidents durant la perquisition d'octobre 2018 au siège de La France insoumise. Plusieurs amendes ont aussi été demandées contre des membres du mouvement