Inès, Ornella, Sarah, Amel et Samia : le procès de cinq jihadistes présumées, jugées trois ans après une tentative d'attentat près de Notre-Dame, a démarré ce lundi devant la cour d'assises spéciale de Paris.Quatre d'entre elles encourent la perpétuité.

Bonbonnes de Notre-Dame : un "procès hors norme" débute devant les assises

Inès, Ornella, Sarah, Amel et Samia : le procès de cinq jihadistes présumées, jugées trois ans après une tentative d'attentat près de Notre-Dame, a démarré ce lundi devant la cour d'assises spéciale de Paris.Quatre d'entre elles encourent la perpétuité.