Sommet climat à l'ONU : "il faut arrêter de parler et faire des choses concrètes"

Sous la pression des jeunes, plus de 60 dirigeants mondiaux sont invités, ce lundi, à réitérer leurs engagements sur le climat, lors d'un sommet très attendu de l'ONU, à New York. Les États-Unis et le Brésil seront les grands absents des discussions. Analyse de Brice Lalonde, président de l'Association Équilibre des Énergies et ancien ministre de l'écologie.