Accéder au contenu principal
Sous la pression des jeunes, plus de 60 dirigeants mondiaux sont invités, ce lundi, à réitérer leurs engagements sur le climat, lors d'un sommet très attendu de l'ONU, à New York. Les États-Unis et le Brésil seront les grands absents des discussions. Analyse de Brice Lalonde, ancien ministre de l'écologie.

Sommet climat à l'ONU : "il faut arrêter de parler et faire des choses concrètes"

Vidéo par : Elisabeth ALLAIN

Sous la pression des jeunes, plus de 60 dirigeants mondiaux sont invités, ce lundi, à réitérer leurs engagements sur le climat, lors d'un sommet très attendu de l'ONU, à New York. Les États-Unis et le Brésil seront les grands absents des discussions. Analyse de Brice Lalonde, président de l'Association Équilibre des Énergies et ancien ministre de l'écologie.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.