Accéder au contenu principal

James André : "Boris Johnson est vraiment en difficulté"

"Boris Johnson est réellement en difficulté, analyse James André. Il a dit qu’il ne démissionnerait pas malgré les appels en ce sens. Il va être obligé d’aller au Sommet européen des 16 et 17 octobre. Là, il va essayer de négocier un nouvel accord. Soit il y arrive, soit il rentre à Londres avec un Brexit dur sans accord. Le Parlement britannique votera alors soit sur le nouvel accord soit sur le non-accord. Dans ce dernier cas, il y a fort à parier que les parlementaires vont voter contre une sortie sans accord. Boris Johnson sera alors tenu par la loi de demander une extension du délai de Brexit à l'Union européenne au 31 janvier. Or il a juré de ne pas le faire. C’est là que la grande question se pose."

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.