Accéder au contenu principal

"À Kyoto, la culture jusqu'au bout de la nuit"

Chaque automne, Nuit Blanche pose ses valises à Kyoto pour une nuit célébrant l’art contemporain. Une collaboration autour de l'art contemporain entre l'ancienne capitale impériale japonaise et l’Institut français de la ville. Plus de 120 artistes, dont une trentaine de français, exposent leurs œuvres dans 34 lieux différents. Parmi eux, le photographe Kai Fusayoshi, "l’œil de la ville". Chaque matin depuis 50 ans, il parcourt les rues de Kyoto qu’il connaît par cœur. Appareil photo à la main, l'artiste japonais a immortalisé la ville emblématique et ses habitants sur des dizaines de milliers de photos. "Quand j'étais petit, j'étais asocial, j'étais très seul, confie l’artiste. C'est grâce à la caméra que j'ai appris à découvrir le monde des autres, cette ville, et à me faire des amis". Le château de Nijo accueille la première rétrospective au Japon du travail de Kai Fusayoshi.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.