Accéder au contenu principal

Climat : l'ONG Extinction Rebellion entame sa mobilisation marathon

Ce week-end, des militants de l'ONG Extinction Rebellion ont donné le coup d'envoi d'une série d'opérations coups de poing qui doit durer quinze jours partout dans le monde. Des actions qui ont parfois donné lieu à des interpellations.

De Sydney à Londres en passant par Le Cap, les militants écologistes d'Extinction Rebellion ont entamé deux semaines d'actions coups de poing dans le monde pour dénoncer l'inaction "criminelle" des gouvernements face à la crise climatique, entraînant des dizaines d'arrestations.

Deux semaines après l'appel plein de colère de Greta Thunberg aux dirigeants de la planète à l'ONU, Extinction Rebellion, mouvement né en 2018 au Royaume-Uni qui prône la désobéissance civile, a promis de semer la pagaille dans les capitales du monde entier, en menant des actions d'abord en Nouvelle-Zélande et en Australie, puis en Europe.

À Londres, qui s'annonce comme un épicentre de la mobilisation, les manifestants ont entrepris de bloquer Westminster, où sont concentrés les lieux de pouvoir, et mènent des actions sur plusieurs sites, dont le pont qui fait face à Big Ben, que la police a fermé à la circulation automobile.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.