Accéder au contenu principal

Notre envoyé spécial à Akcakale, Ludovic de Foucaud, fait le point sur les dernières informations à la frontière turco-syrienne

Les forces turques ont intensifié leurs bombardements et sont entrées dans la ville kurde de Ras-al-Aïn, une zone-clé, au quatrième jour d'une offensive contre les miliciens kurdes. Les forces turques et leurs supplétifs syriens sont entrés, samedi 12 octobre, dans une ville clé kurde du nord de la Syrie à la faveur de violents bombardements. Ankara se dit déterminée à poursuivre son offensive malgré le tollé international et les menaces de sanctions américaines. Le ministère de la Défense turc a affirmé que les forces turques avaient pris Ras al-Aïn, ville frontalière de la Turquie. Mais les forces kurdes ont démenti et selon l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH) et un correspondant de l'AFP sur place, les soldats turcs et leurs alliés y sont entrés mais les combats se poursuivent.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.