Un accord atténuant les effets de la sortie du Royaume-Uni de l'Union européenne est toujours dans la balance alors que des diplomates rapportent lundi que les Européens veulent davantage de concessions de Boris Johnson et jugent improbable qu'un pacte soit trouvé d'ici la fin de la semaine.

Un Brexit le 31 octobre, la "priorité" du gouvernement britannique

Un accordatténuant les effets de la sortie du Royaume-Uni de l'Unioneuropéenne est toujours dans la balance alors que des diplomatesrapportent lundi que les Européens veulent davantage deconcessions de Boris Johnson et jugent improbable qu'un pactesoit trouvé d'ici la fin de la semaine.