Accéder au contenu principal

Catalogne : "L'avenir de Carles Puigdemont dépend de la justice bekge"

Un juge du Tribunal suprême espagnol a émis lundi 14 octobre un nouveau mandat d'arrêt européen et international contre Carles Puigdemont. L'ancien chef du gouvernement autonome de Catalogne et principal acteur de la tentative de sécession en octobre 2017 vit en exil en Belgique depuis. Dans un communiqué, la Cour suprême a annoncé que le juge Pablo Llarena, qui avait retiré "un mandat d'arrêt européen et international" pour rébellion contre Carles Puigdemont devant l'impossibilité de le faire appliquer par des partenaires européens, en avait émis un nouveau "pour les délits de sédition et détournements de fonds publics". En juillet 2018, le juge Llarena avait dû retirer son mandat d'arrêt après une décision de la justice allemande favorable à l'ex-président catalan, arrêté quelques mois plus tôt en Allemagne.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.