Treve en Syrie : "Le cessez-le-feu n'est pas très respecté"

La Turquie a accepté jeudi de suspendre son offensive dans le nord-est de la Syrie et d'y mettre fin définitivement si les forces kurdes s'en retirent sous cinq jours, en vue de la création d'une "zone de sécurité". Des combats ont éclaté de manière sporadique vendredi matin à Ras al-Aïn, ville frontalière du nord syrien