LIBAN

Contestation au Liban : la colère ne faiblit pas malgré les mesures annoncées

Les annonces du Premier ministre, Saad Hariri, n'ont pas suffi à calmer leur colère. Lundi soir, des milliers de manifestants étaient encore dans les rues de Beyrouth pour réclamer le départ de la classe politique actuelle.