Accéder au contenu principal

Boris Johnson : "Nous ne pouvons pas rester paralysés"

"Nous ne pouvons pas rester paralysés. Et d'une manière ou d'une autre, nous devons procéder à des élections", a réagi le Premier ministre britannique après le rejet, par la Chambre des communes, de la tenue d'élections anticipées, le 12 décembre.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.