ROYAUME-UNI

Boris Johnson : "Nous ne pouvons pas rester paralysés"

"Nous ne pouvons pas rester paralysés. Et d'une manière ou d'une autre, nous devons procéder à des élections", a réagi le Premier ministre britannique après le rejet, par la Chambre des communes, de la tenue d'élections anticipées, le 12 décembre.