Mort de Baghdadi : "Pour le groupe EI, c’est un coup moral"

La mort d’Abou Bakr al-Baghdadi est un coup dur pour l’EI qui perd le chef qui a exporté son idéologie au-delà des frontières syriennes et irakiennes. Pour autant, l’EI reste actif sur le terrain. Décryptage de Wassim Nasr.