Accéder au contenu principal

À Malte, tous les migrants passent par la case prison

Qu’ils soient débarqués par des navires humanitaires ou qu’ils arrivent par leurs propres moyens, les migrants sans-papiers à Malte sont tous envoyés dans des centres de détention pendant plusieurs mois. À leur sortie, ils sont entassés dans des centres d’hébergement surpeuplés dans des conditions sanitaires déplorables et sans perspectives d’avenir. Explications avec Anne-Diandra Louarn, reporter pour le site InfoMigrants de France 24.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.