Accéder au contenu principal

Burkina Faso : "Le bilan pourrait encore s'alourdir"

L'attaque a été perpétrée "dans la matinée" par "des individus armés non identifiés", selon le communiqué du gouverneur de la région de l'Est, le colonel Saidou Sanou. Elle s'est produite sur la route reliant les sites miniers de Fada et de Boungou, à une quarantaine de kilomètres du second, avait auparavant indiqué la société minière canadienne Semafo dans un communiqué. Cinq bus transportant du personnel, des entrepreneurs et des fournisseurs liés à la compagnie minière, qui étaient escortés par des militaires, ont été visés.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.