Accéder au contenu principal

"Nous avions besoin de cette joie !" : les Sud-Africains célèbrent leurs champions du monde de rugby

Depuis jeudi, les Springboks sillonnent l'Afrique du Sud afin de célébrer avec les supporters leur victoire à la Coupe du monde de rugby. Le triomphe du XV national a été accueilli comme une bouffée d'air frais dans ce pays affecté par la crise économique ainsi que par les inégalités sociales et raciales.

Les Springboks sud-africains ont entamé, jeudi 7 novembre, la tournée de célébration de leur victoire en Coupe du monde de rugby par une parade triomphale et riche en symboles historiques dans le township noir de Soweto, en banlieue de Johannesburg.

Le XV national, emmené par le premier capitaine noir de son histoire, Siya Kolisi, a décroché samedi dernier son troisième titre planétaire en s'imposant, contre tous les pronostics, face à l'Angleterre (32-12) en finale du tournoi disputé au Japon.

Ce triomphe inattendu a été accueilli comme une bouffée d'air frais en Afrique du Sud, affectée par la crise économique et des inégalités sociales et raciales toujours criantes, un quart de siècle après la chute de l'apartheid.

Longtemps réservée aux seuls Blancs, la sélection nationale de rugby a été accueillie jeudi par une foule en délire dans les rues de Soweto, fief de la lutte contre le régime raciste.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.