Accéder au contenu principal

Violences conjugales : l'exposition choc d'un hôpital de Milan

Une médecin de l'hôpital San Carlo, à Milan, montre la radiographie d'une victime de violences conjugales ayant eu une côte fracturée.
Une médecin de l'hôpital San Carlo, à Milan, montre la radiographie d'une victime de violences conjugales ayant eu une côte fracturée. AFP

Côtes fracturées, nez cassés, couteau dans la cage thoracique... À l'occasion de la Journée internationale des violences faites aux femmes, l'hôpital San Carlo, à Milan, expose des radiographies des sévices domestiques subies par les patientes de l'établissement.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.