Accéder au contenu principal

Irak : "La démission du gouvernement d'Adel Abdel Mahdi ouvre une période d'instabilité"

Adel Abdel Mahdi n'est désormais plus le Premier ministre irakien. Les députés irakiens ont accepté, dimanche, la démission de son gouvernement. S'ouvre maintenant une période d'incertitude, voire même d'instabilité puisque les parlementaires doivent se mettre d'accord pour nommer un nouveau Premier ministre. On sait à quel point cela avait été laborieux en 2018, lors des élections législatives de mai. Le Premier ministre n'avait été nommé qu'en octobre. On entre donc dans cette fastidieuse période de tractations politiques.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.