Accéder au contenu principal

Irak : à Najaf, sur les traces du grand ayatollah Ali Sistani

L'Irak traverse aujourd'hui une crise majeure. Certainement la plus importante depuis 2003. Toutes les figures traditionnelles sont aujourd'hui conspuées par une partie des citoyens. Toutes, sauf peut être une, présente dans le paysage irakien depuis des dizaines d'années : Ali Sistani, la plus haute autorité religieuse chiite du pays. Depuis le début de la crise, il n'a eu de cesse de soutenir les manifestants, jusqu'à avoir demandé au Parlement de retirer sa confiance au gouvernement et provoqué, quelques heures après, la démission du Premier ministre. Qui est donc cet homme pour les Irakiens ? Comment un religieux peut-il avoir autant d'impact sur la vie politique en Irak ? Reportage de Lucile Wassermann à Najaf.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.