Accéder au contenu principal

Donald Trump joue la carte de l'apaisement avec l'Iran

L'Iran "semble reculer" et le président des États-Unis s'en félicite. Si Donald Trump a annoncé des nouvelles sanctions contre Téhéran, il n'a pas évoqué de réponse militaire, et s'est même dit prêt à la paix, éloignant pour l'heure le spectre d'une escalade au Moyen-Orient. "L'Iran semble reculer, ce qui est une bonne chose pour toutes les parties concernées et une très bonne chose pour le monde", s'est félicité Donald Trump. Mercredi 8 janvier, lors d'une allocution d'une dizaine de minutes au ton plutôt mesuré, le président américain a fait le point sur la récente escalade entre Washington et Téhéran. L'occasion pour lui d'annoncer que les tirs de missiles iraniens de la nuit visant des bases américaines en Irak, en représailles à l'élimination du général Qassem Soleimani, n'avaient pas fait de victime.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.