Bombardements à Idleb : Des dizaines de combattants et civils touchés

Depuis le mois de décembre, près de 350 000 syriens ont quitté la région d'Idleb suite aux frappes visant les forces djihadistes. La trêve annoncée par la Russie et la Turquie, et entrée en vigueur dimanche 12 janvier dernier, aura été de courte durée. La région d'Idleb prise pour cible par les forces du régime et de son alliée russe, Moscou dément avoir commandité ces frappes et notamment avoir touché des civils.