Accéder au contenu principal

Procès de Mourad Farès : "Il était difficile d'être gay dans une famille musulmane"

Le procès de Mourad Farès, considéré comme l'un des principaux recruteurs des djihadistes français pour la Syrie entre 2012 et 2014, s'est ouvert en début de semaine. Si peu de nouveaux faits ressortent de cette semaine de procès, la personnalité de l'accusé se clarifie un peu plus, on en apprend notamment sur la dualité de sa religion et de son homosexualité.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.