Accéder au contenu principal

Relations post-Brexit : Boris Johnson refuse de s'aligner aux normes européennes

La Grande-Bretagne ne fera aucune concurrence déloyale à l'Union européenne, qu'elle soit "commerciale, économique ou environnementale". C'est ce qu'a assuré Boris Johnson dans son premier discours depuis que le Royaume-Uni s'est officiellement retiré de l'Europe vendredi 31 janvier dernier.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.