Accéder au contenu principal

L'ONG Human Rights Watch alerte sur le nombre de victimes des djihadistes au Mali en 2019

2019 marque la période la plus meurtrière pour la population malienne, depuis qu'elle est victime de rivalités entre communautés résultant de violences djihadistes. L'ONG Human Rights Watch fait état de plus de 456 morts au Mali depuis l'année dernière, sans compter les victimes de violences djihadistes des autres pays du Sahel, comme le Niger et le Burkina Faso.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.