Accéder au contenu principal

Un navire de croisière doit retracer ses 1200 passagers après un cas de Coronavirus confirmé

Le MS Westerdam, un paquebot de croisière américain, est à son tour touché par le Coronavirus. Après 10 jours de flottement en mer dû au refus de nombreux pays de l'accueillir, le Westerdam a enfin pu amarrer au Cambodge vendredi. Seulement, une passagère d'origine américaine vient d'être testée positive au virus et n'est certainement pas son unique porteuse.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.