Accéder au contenu principal

Covid-19 : à Bruxelles, un hôtel accueille les femmes victimes de violences conjugales

Depuis le début du confinement, les autorités belges ont constaté une hausse des violences domestiques. Comme les refuges sont saturés, un hôtel a été réquisitionné par une commune bruxelloise pour accueillir ses victimes. L'adresse de ce lieu doit être tenue secrète pour protéger ces femmes en danger de mort. Elles ont dû fuir leur foyer, le confinement ayant exacerbé les violences de leur conjoint. "Il a déjà été violent auparavant, témoigne l'une d'entre elles. Mais pas autant que cette fois-là. Franchement, j'ai cru que j'allais y passer." Une autre femme raconte avoir été obligée de partir pour elle "et son enfant".Toutes les deux sont convaincues que cet hôtel leur a sauvé la vie. Face à l'augmentation des cas graves de violences conjugales dues au confinement, les autorités ont réquisitionné cet établissement. Objectif : mettre les femmes à l'abri tout en respectant les mesures sanitaires. En échange, le gérant percevra une aide qui lui permettra de compenser ces pertes financières à hauteur de 30 %. La question qui reste en suspens : qu'adviendra-t-il de ces femmes une fois le confinement terminé ? Elles doivent rester à l'abri et trouver refuge dans un endroit anonyme.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.