Mort de Georges Floyd : Donald Trump dénonce les agissements de "gauchistes radicaux"

Les Etats-Unis ont vécu une sixième nuit de colère et de troubles consécutifs à la mort lors de son interpellation lundi 25 mai par la police de Minneapolis de George Floyd, un membre de la communauté afro-américaine. Donald Trump, qui a qualifié les manifestants de "bandits" n'a pour l'heure pas décidé de prendre le contrôle de la garde nationale, mais il a annoncé qu'il considérait dorénavant le mouvement Antifa comme "terroriste".