Violences policières en France : la méthode d'interpellation controversée "dite de l'étranglement" abandonnée

Le ministre de l'Intérieur Christophe Castaner s'est exprimé lundi 8 juin sur les violences policières en France et a annoncé plusieurs changements. La méthode d'interpellation policière controversée de la "prise par le cou, dite de l'étranglement sera abandonnée". "Elle ne sera plus enseignée dans les écoles de police et de gendarmerie. C'est une méthode qui comportait des dangers", a ajouté le ministre. Il a aussi annoncé une réforme "en profondeur des inspections du ministère de l'Intérieur", pour "plus d'indépendance".