Accéder au contenu principal

"Les Français sont nombreux à franchir la frontière franco-allemande""

"Ces trois mois de restrictions ont été particulièrement mal vécus par les Français, commente Karina Chabour, envoyée spéciale à la frontière franco-allemande. Il faut se souvenir qu'à la mi-mars, quand l'est de la France est devenu l'un des principaux foyers épidémiques du pays, les Allemands ont installé des barrières sur les 34 voies d'accès secondaires entre Forbach et Sarrebruck, qui ont particulièrement choqué. Depuis, elles ont été retirées et c'est un sentiment d'injustice qui domine. On compte dans la région environ 20 000 travailleurs frontaliers.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.