En Allemagne, le procès d'un néonazi exhume l'existence d'une extrême droite ultra-violente

Un néonazi allemand, déjà condamné pour des violences racistes, est jugé mardi 16 juin à Francfort pour le meurtre de Walter Lübcke, un élu pro-migrants. Il encourt la réclusion à perpétuité. Une actualité qui ramène le débat sur le racisme et l'antisémitisme violents qui sévissent toujours en Allemagne.