Accéder au contenu principal

En Inde, Modi mis sous pression après l'accrochage à la frontière chinoise

La mort des soldats indiens "n'aura pas été en vain", a déclaré mercredi 17 juin le Premier ministre Narendra Modi, assurant qu'il souhaite la paix mais réagira à toute provocation, deux jours après la mort d'au moins 20 militaires indiens dans un accrochage avec des forces chinoises à la frontière entre les deux pays.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.