En meeting à Tulsa, Trump a ravivé le douloureux souvenir d'un massacre racial

Pour beaucoup à Tulsa, théâtre en 1921 d'un des pires massacres raciaux aux États-Unis, le choix de la ville par le président Donald Trump pour son premier meeting depuis le début de la pandémie ne fait que raviver une plaie "toujours douloureuse".