Accéder au contenu principal
REPORTAGE

Pauvreté au Liban : "Je suis obligée de m'endetter pour nourrir mes enfants"

Une femme montre son frigidaire vide dans la ville de Sidon, dans le sud du Liban, le 16 juin 2020. Le pays est frappé par une violente crise économique.
Une femme montre son frigidaire vide dans la ville de Sidon, dans le sud du Liban, le 16 juin 2020. Le pays est frappé par une violente crise économique. AFP - MAHMOUD ZAYYAT

Longtemps appelé la Suisse du Moyen-Orient, le Liban traverse une récession violente et brutale. En quelques mois seulement, la livre libanaise a perdu 80 % de sa valeur et les prix ont explosé. Pour la population, la priorité est de se nourrir et les demandes d’aides alimentaires auprès des ONG ont doublé. D’après le Programme Alimentaire Mondial (PAM), près de 50 % des Libanais vivent aujourd’hui sous le seuil de pauvreté. Nos reporters sont allés à la rencontre de ceux qui se battent pour survivre. 

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.