Conflit dans le Haut-Karabakh : Macron inquiet des "messages guerriers" de la Turquie

Le président français Emmanuel Macron s'est dit, mercredi 30 septembre, "préoccupé" par des déclarations "guerrières" de la Turquie sur le Haut-Karabakh, théâtre depuis lundi de violents combats entre les forces azerbaïdjanaises et des séparatistes soutenus par l'Arménie. Le décryptage de Bruno Daroux, chroniqueur international