Accéder au contenu principal
REPORTAGE

Deux mois après l'explosion, la vie nocturne de Beyrouth peine à se relever

La vie nocturne libanaise peine à se relever
La vie nocturne libanaise peine à se relever © Samia Metheni

L'explosion du 4 août a fait plus de 190 morts et 6.500 blessés. Le drame a dévasté les quartiers La double explosion du 4 août dans la capitale libanaise a fait plus de 190 morts et 6 500 blessés. Le drame a dévasté les quartiers bobos animés qui, à quelques encablures du port, accueillaient la vie nocturne trépidante de Beyrouth. Deux mois après, les établissements qui font l'animation de ces quartiers ont du mal à se remettre.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.